• Vasta Morgane

Réflexion sur la médiation

Mis à jour : 5 août 2019

N'hésitez pas à vous rendre sur le site de Sophie Lit ; elle réalise - entre-autre - de formidables "cartes de métro littéraires" des nouveautés romans ados !

©http://sophielit.ca

Sophie Lit est une spécialiste du domaine et nous avons de nombreuses préoccupations communes. Sur la dernière page de son site, elle réagit notamment à mon article, publié dans la revue Lecture Jeunesse n°155.


Après un compte-rendu de mes recherches sur les réceptions divergentes des adolescents lecteurs et des médiateurs, j'y menais la réflexion suivante :

En livrant un discours consensuel à propos d’une sélection à laquelle les jeunes participent rarement, nous rédigeons une ordonnance qui ne prend pas suffisamment en considération les pratiques de ceux qui la consultent. Sommes-nous les plus qualifiés pour conseiller les adolescents ? Lecteurs professionnels, nous tentons de faire communiquer nos propres expériences expertes avec nos présupposés sur les besoins des jeunes. Cet éternel dilemme du médiateur du livre, « lire pour un autre lecteur », est d’autant plus complexe que ce dernier n’a ni les mêmes références culturelles, ni les mêmes préoccupations, à un âge de la vie agité par de grandes transformations. Est-ce l’une des raisons pour lesquelles nous osons rarement confronter nos jugements critiques aux leurs ?

Mon questionnement se prolonge dans le cadre d'une thèse en cours de rédaction.

© 2012 Morgane Vasta - Crédits photographiques du bandeau : photographies de Ryan McGuire pour le site Gratisography, licence CC-by