• Vasta Morgane

Conférence sur les enjeux de la Lije en librairie pour l'Espé de Versailles


Les librairies en France se développent dans toutes leurs diversités. Certaines sont spécialisées jeunesse, indépendantes, plus ou moins grandes, s’ouvrent à tous les publics ou bien ne reçoivent dans leurs structures que des collectivités. Situées après l’auteur, l’éditeur et le diffuseur dans la chaîne du livre, les libraires sont un maillage presque incontournable entre une création de plus en plus abondante d’un côté, les institutions et les jeunes lecteurs de l’autre.


Un pied dans la chaussure poétique du « passeur de livre », l’autre dans celle, pragmatique, du « marchand-comptable », le libraire met en œuvre de nombreuses stratégies pour attirer/fidéliser une clientèle et vendre une production jeunesse sélectionnée sur différents critères (du choix qualitatif – personnel, esthétique, engagé, jusqu’aux titres commercialement les plus rentables).

Si les motifs à l’origine des médiations peuvent différer à bien des égards de ceux des institutions, les libraires collaborent fréquemment et activement avec ces dernières. Leur regard d’ensemble sur la production les amène potentiellement à jouer un rôle de plus en plus important en aval de la chaîne du livre. Ma communication met particulièrement l’accent sur le libraire comme initiateur et/ou partenaire de médiations autour de la littérature pour la jeunesse.

À travers plusieurs exemples, je questionnerais ces actions en corrélation avec les évolutions de l’offre éditoriale.

© 2012 Morgane Vasta - Crédits photographiques du bandeau : photographies de Ryan McGuire pour le site Gratisography, licence CC-by